Vous avez rempli les informations principales de votre déclaration sur le revenu, mais n’avez pas eu accès à la page de déclaration du crédit d’impôt ? Vous n’êtes pas seul, de nombreux contribuables ont manqué une étape clé permettant de générer cette page réservée aux internautes ayant effectué des dépenses de rénovation énergétique.

Comment avoir accès à la page de déclaration des dépenses éligibles au CITE ?

Vous avez rempli les informations principales de votre déclaration sur le revenu, mais n’avez pas eu accès à la page de déclaration du crédit d’impôt ? Vous n’êtes pas seul, de nombreux contribuables ont manqué une étape clé permettant de générer cette page réservée aux internautes ayant effectué des dépenses de rénovation énergétique.

La déclaration se divise en 5 étapes.

Cliquez sur suivant jusqu’à l’étape 3.

Faites défiler vers le bas afin d’apercevoir la section « Charges » suivant les « Revenus ». Vous y trouverez la case « Transition énergétique de l’habitation principale ». Il est impératif de cocher cette case afin de générer par la suite les différents champs vous permettant de renseigner les montants des dépenses spécifiques à chaque catégorie de travaux.

Cliquez sur suivant, vous trouverez une page dédiée au renseignement des revenus. La page suivante, la première page de renseignement des charges, ne concerne pas encore les travaux de rénovation énergétique. Cliquez sur suivant et vous arriverez enfin à la seconde page « Charges » dédiée aux dépenses pour la transition énergétique.

Les catégories sont les mêmes que celles du formulaire 2042 RICI, qu’il convient de joindre à la déclaration format papier.

Elle regroupe donc les 4 grandes catégories :

Où déclarer les dépenses relatives à l’acquisition d’une chaudière haute performance ?

Si vous avez régler en 2016, une facture pour l’achat d’une chaudière répondant aux critères du CITE, vous pourrez reporter le montant TTChors coût de main d’œuvre, figurant sur votre facture dans l’un des champs de la catégorie « Economies d’énergie ».

Où déclarer les dépenses relatives à l’isolation thermique ?

Si vous avez réglé en 2016, une facture pour des travaux d’isolation thermique, vous pourrez reporter le montant TTC figurant sur votre facture dans l’un des champs de la catégorie « Isolation thermique ». Attention, cette catégorie contient certains travaux pour lesquels le coût de main d’œuvre est éligible au crédit d’impôt. Les dépenses relatives à l’isolation des parois opaques, suivis de la mention « (acquisition et pose) », doivent être reportées TTC et main d’œuvre comprise.

Où déclarer les dépenses relatives à l’installation d’une PAC ou autre système de chauffage et de production d’énergie issus d’une source d’énergie renouvelable ?

Les dépenses relatives à l’acquisition d’appareils de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire et autres systèmes de production d’énergie issue d’une source d’énergie renouvelable sont à reporter dans l’un des champs de la catégorie « Equipement de production d’énergie utilisant une source d’énergie renouvelable ».

Attention, cette catégorie comprend un type de travaux pour lequel la main d’œuvreest éligible au crédit d’impôt transition énergétique. Il s’agit de la pose de l’échangeur de chaleur de la PAC géothermique. Si vous êtes concerné par cette dépense, vous reporterez donc le montant TTC de cette dépense, coût de main d’œuvre compris.

Où déclarer mes dépenses relatives à un diagnostic de performance énergétique ?

La catégorie « autres dépenses » regroupe les dépenses effectuées pour un diagnostic de performance énergétique, mais aussi celles concernant les équipements de raccordement à un réseau de chaleur, les compteurs individuels de chauffage ou d’eau chaudes sanitaire installés dans un immeuble collectif ou encore les systèmes de charges pour véhicules électriques. Les dépenses en équipements installés dans des logements situés en outre-mer doivent également être indiquées dans l’un des champs de cette catégorie.

Une fois ces informations renseignées, poursuivez votre déclaration comme à l’accoutumé.

Commentaires Via Facebook