Isoler correctement votre logement vous assure de vivre dans un environnement sain et sécuritaire mais pas seulement. Grâce à une meilleure isolation, vous diminuez également les déperditions thermiques et réduisez de fait votre consommation énergétique. Vous souhaitez isoler votre maison ? Découvrez comment chiffrer vos travaux d’isolation thermique.

 

Connaître vos besoins en matière d’isolation thermique

L’isolation de votre habitat est essentielle pour éviter les déperditions de chaleur et assurer un confort optimal aux occupants de votre foyer. Avant d’entreprendre toute démarche de travaux, il est nécessaire d’identifier vos besoins en isolation thermique. Tout d’abord, pensez à réaliser une étude thermique de votre logement, à ne pas confondre avec le diagnostic de performance énergétique (DPE). Cette analyse vous permettra de connaître les travaux à faire en priorité. Ensuite, il faut savoir qu’une part importante des déperditions de chaleur se font par le toit et les combles mais aussi au niveau des murs extérieurs. La ventilation, les vitres, sols et ponts thermiques peuvent aussi générer des déperditions. Cependant, si vous disposez d’un budget restreint, il est conseillé de privilégier le toit et les murs extérieurs pour vos travaux d’isolation.

NCS Energie vous propose d’estimer gratuitement l’efficacité énergétique de votre logement et vous conseille dans le choix de solutions de rénovation les plus adaptées.

Diagnostique complet et gratuit

Isolation thermique : le coût des travaux varie selon votre projet

Il est difficile de déterminer avec exactitude le coût de ce type de travaux. En effet, cela dépendra essentiellement de la complexité de votre projet. Plusieurs facteurs doivent être pris en compte : le type d’isolation, le matériau isolant choisi et sa performance mais aussi la surface concernée. Plus concrètement, les prix de l’isolation des combles perdus oscillent entre 20 et 80 euros le mètre carré. Il faut compter en moyenne 60 euros par mètre carré pour l’isolation des murs par l’intérieur et environ 160 euros le mètre carré si vous souhaitez isoler des murs par l’extérieur. Cependant, depuis septembre 2014, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % pour alléger les dépenses liées à ces travaux. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) permet de réduire vos dépenses consacrées aux travaux d’isolation thermique effectués par un artisan RGE, dans la limite de 8 000 euros. Vous avez la possibilité de le cumuler avec l’éco-prêt à taux zéro, un prêt sans intérêts ni conditions de ressources, plafonné à 30 000 euros.

Chiffrez vos travaux en faisant plusieurs devis d’isolation thermique

Vous souhaitez estimer avec précision le montant de vos travaux d’isolation thermique pour votre maison ? Le plus simple est de demander plusieurs devis. Que ce soit pour un projet de rénovation ou de construction, le devis d’isolation vous renseigne sur le délai de livraison, la durée des travaux ou les coûts de main d’œuvre. Faire appel à un professionnel expérimenté vous permettra d’en savoir plus sur les techniques d’isolation et les méthodes à adopter, d’obtenir une isolation de qualité mais également d’identifier les points faibles de votre habitat. En effet, la réalisation de travaux d’isolation est complexe, elle ne s’improvise pas. De plus, recourir à un spécialiste coûte parfois moins cher qu’on ne l’imagine.

Commentaires Via Facebook